photo de magritte jeune
René Magritte posant avec sa palette devant "le masque vide"_1928

Le 21 novembre 1898

René Magritte est née à Lessines, sa jeunesse et celles de ses frères est bousculée par plusieurs déménagements ainsi que par l’événement tragique du suicide de sa mère morte par noyade dans la Sambre. En parallèle de sa formation d’écolier, il commence à peindre et à dix-sept ans il quitte Charleroi où il avait rencontré sa future épouse Georgette Berger et part à Bruxelles pour entamer des études à l'académie des beaux-arts.

C’est là qu’il rencontre Victor Servranckx et Pierre-Louis Flouquet avec qui il découvre les tendances artistiques contemporaines.

En 1920

Il rencontre E.L.T Mesens avec qui il partagera un intérêt commun pour le futurisme italien et le mouvement dadaÏsme, mais tout bascule en 1923 lorsque son ami Marcel Lecomte lui montre une reproduction du “chant d’amour” de Giorgio de Chirico. C’est la révélation et le début de son oeuvre surréaliste.

Chant d'amour de chirico
Tableau "Chant d'amour" de Giorgio De Chirico réalisés en 1914.

 Chirico est le premier peintre qui ai pensé à faire parler la peinture d’autre chose que de peinture._René Magritte

Groupe de surréaliste belge
Le groupe 7ème art posant dans la cuisine de Georgette et René Magritte à l'occasion de leur mariage, Bruxelles, 28 juin 1922

En 1926

Naît le groupe de surréaliste belge composé de : Magritte ainsi que E.L.T Mesens, Paul Nougé , Camille Goemans et André Souris. C’est à cette même époque qu’il peint sa première oeuvre surréaliste nommé “Le jockey perdu”. L’année suivante il expose une soixantaine d’oeuvres à l’occasion de sa première exposition personnelle à la galerie Le Centaure, tenue par Paul-Gustave van Hecke son premier marchand.

De 1927 à 1930

Sa femme et lui déménage au Perreux-sur-marne en banlieue parisienne et participent alors aux activités des surréalistes français et rencontre entre autre Paul Eluard , André Breton, Joan Miro, Hans Arp et Salvador Dali. Il peint plus de 100 oeuvres en 1928 et publie dans la révolution surréaliste aux côtés des parisiens son célèbre texte “ Les Mots et les images “.

Les mots et images magritte
Extrait du texte "Les mots et les images" de magritte écrit en Décembre 1929

 Etre surréaliste c’est bannir de l’esprit le déjà vu et rechercher le pas encore vus._René Magritte

En 1930

Le couple rentre à Bruxelles car s’ajoutent au contexte de crise économique, des relations compliquées avec André Breton. En 1948, il réalise une trentaine d’oeuvres peintes à la va-vite. Son but avoué est de ce moquer des parisiens en leur envoyant cette “période vache” pour son exposition à la Galerie du Faubourg. Il a cette volonté de rupture avec le surréalisme français à cause de sa rencontre avec Alexander Iolas figure clé des vingts dernières années et son marchand attitré au Etats-unis. C’est alors qu’il connaît un véritable succès et commence à vivre de son art.

bannière portrait de magritte

En 1965

Une exposition rétrospective lui est consacrée au MoMA de New york et témoigne de sa reconnaissance outre-atlantique. Deux ans plus tard, Magritte s’éteint chez lui, des suites d’un cancer du pancréas.

 Je peins l’au delà, mort ou vivants l’au-delà de mes idées par des images._René Magritte